Skip to main content

Bijoux fantaisie faits main : je réponds à vos questions

J’ai choisi d’évoquer avec vous les 5 questions les plus posées sur la création de mes bijoux fantaisie faits main.

En effet, les bijoux faits main originaux appellent souvent de nombreuses questions, ce qui est bien normal.

Compte tenu que je suis à la fois la créatrice et la fabricante de mes bijoux fabriqués à la main, je suis également la mieux placée pour répondre à toutes vos questions !

Je vais donc passer en revue les cinq questions les plus posées sur mes bijoux faits main. Celles-ci me permettent, à elles-seules, de passer en revue une grande partie de mon travail.

Voici donc le top 5 des questions les plus posées sur mes bijoux fantaisie faits-main.

  1. Une question sur le rapport au travail
  2. Bien sûr, la question classique du temps de fabrication de mes bijoux faits main
  3. Deux questions sur la technique employée :
    1. tissage ou pas tissage ?
    2. comment ne pas s’embrouiller dans les fils ?
  4. Et enfin, une question sur les matériaux utilisés

Voilà donc les cinq questions les plus posées sur mes bijoux faits main !

Mais avant cela, je vais vous expliquer comment et où je recueille toutes ces questions sur mes bijoux fantaisie faits main.

Bonne lecture !

Les boutiques partagées de créateurs : qu’est-ce que c’est ?

J’expose mes bijoux fantaisie faits main dans des boutiques partagées de créateurs depuis quelques années maintenant.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce type de boutique, je vous en explique rapidement le principe :

  • Des créateurs se regroupent au sein d’une association ;
  • L’association loue une boutique pour le compte des créateurs ;
  • L’association prend en charge le loyer et les charges de la boutique en contrepartie du paiement d’une contribution de chaque créateur ;
  • Elle se charge de la communication de la boutique en créant différents événements et en animant les réseaux sociaux ;
  • Les créateurs se relaient pour animer et gérer la boutique ;

C’est un système gagnant-gagnant. En effet :

  • Pour les créateurs, c’est une opportunité de se faire connaître et de présenter ses produits dans une boutique à moindre frais ;
  • Pour les clients, c’est l’occasion de découvrir des objets créés et fabriqués localement, par des artisans et artistes de la région. Ces boutiques rassemblent, à chaque fois, différents créateurs ce qui permet de présenter une offre assez diversifiée.

Outre les bijoux faits main, on retrouve également de la céramique, de la maroquinerie, des vêtements et accessoires pour femme et homme, de la vannerie, de la décoration et beaucoup d’autres métiers artisanaux.

Bijoux fantaisie faits main - Boutique d'artisans et créateurs locaux à Cucuron dans le Sud Luberon

Quel est le lien entre la boutique de créateurs et mes bijoux fantaisie faits main ?

Pourquoi je vous raconte tout cela, me direz-vous ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais je vends mes bijoux fantaisie faits main dans des concept-stores sous forme de « boutiques partagées de créateurs ». J’en ai déjà parlé dans mon article qui raconte la naissance de mes bijoux notamment.

Mes bijoux faits main ont toute leur place dans ce type de boutique. Les visiteurs de ce type de boutique recherchent l’originalité et d’authenticité. C’est exactement ce que je veux proposer.

Et donc, à chaque fois que je discute avec des clients dans les boutiques qui découvrent mes bijoux faits main, ils me font les mêmes remarques et me posent les mêmes questions sur la création de mes bijoux fantaisie faits main.

Je me suis donc dit que vous vous les posiez peut-être aussi et que cela serait intéressant d’y répondre ici !!

J’ai donc choisi les 5 questions les plus posées sur mes bijoux fantaisie faits main. Bien entendu, si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires ci-dessous ou directement par mail. J’y répondrai avec grand plaisir.

La création de bijoux fantaisie faits main : un travail de passionnée

« Quelle patience !!! »

Ce sont les premiers mots qui viennent à toutes les personnes qui regardent mes bijoux fantaisie faits-main, qu’ils les apprécient ou pas mon travail d’ailleurs. Souvent, ces personnes ne connaissent pas le micromacramé. Mais ils comprennent la complexité du travail qui est derrière chaque création, notamment en voyant l’épaisseur du fil que j’utilise (0,5 millimètre).

Il s’agit plus une réflexion que d’une question d’ailleurs et je suis toujours très étonnée de cette remarque. Je leur fais d’ailleurs invariablement la même réponse :

« Ce n’est pas de la patience mais plutôt de la passion ! Un bijou fait main est toujours fabriqué avec passion, pour son travail et pour la création. »

Avant de travailler comme bijoutière, j’avais un emploi de bureau. Il m’arrivait de passer 8 heures, voire plus, sur des tableaux très compliqués. Là, oui, c’était de la patience, car il n’y avait pas vraiment de passion. Et personne ne m’en a jamais fait la remarque !

Nous, les artisans des métiers d’art, avons la chance d’être passionnés par notre travail. La découverte de nouvelles possibilités de créations pour mes bijoux faits main chaque jour, de nouvelles combinaisons de couleurs et de matériaux, c’est ce qui m’anime. Créer un nouveau modèle est une véritable aventure !!

De ce point de vue, nous avons un travail très enviable. Et donc, nous ne voyons pas le temps de la même façon.

Bien sûr, vous avez raison, le travail manuel demande une grande patience. Nous sommes capables de nous concentrer de nombreuses heures sur notre travail. Mais pour ma part, je ne vis pas du tout comme une contrainte, mais comme une énorme chance ! Les heures passent sans que je m’en rende vraiment compte en étant focalisée sur la qualité de mon travail.

Le travail artisanal, la création de bijoux fantaisie faits main en l’occurrence, requiert cette concentration pour viser l’excellence.

Le temps de travail de réalisation de mes bijoux faits main artisanaux

« Combien mettez-vous de temps pour réaliser tel ou tel bijou » ?

C’est bien souvent la question qui suit.

Quand on est artisane, créatrice de bijoux fantaisie faits main, on s’attend à ce genre de question.

Car le travail manuel, pour les néophytes, a un côté très mystérieux. Partir de la matière, pour la transformer et aboutir au résultat final qui est présenté sans que l’on sache vraiment comment, peut interpeller. Moi-même, je suis la première à poser ce type de question aux autres artisans !

Je réponds donc à mes interlocuteurs, en leur donnant la durée approximative de fabrication d’un bijou. Et invariablement, ils me répondent : « J’aurais dit plus ! ».

Et là, ma réponse est toujours la même : « Mais si c’était plus, cela ne serait pas rentable à ce prix-là !! ».

Il est navrant de constater comme le prix d’un objet n’est, désormais, plus lié au temps de travail. Ou du moins que ce temps de travail n’a plus de valeur. Sans doute est-ce le résultat des délocalisations des savoir-faire dans des pays à bas coût qui a faussé, petit à petit, notre relation au coût du travail.

Nous, artisans d’art, devons vendre nos créations au juste prix. C’est-à-dire un prix qui soit en relation avec notre travail, et, bien entendu, nos matières premières. Nous n’avons pas la possibilité de faire de grandes séries qui font baisser les prix et nous ne le souhaitons pas d’ailleurs.

C’est d’ailleurs pour cette raison que nous ne faisons pas de soldes, notre marge étant trop faible pour cela.

Et en ce qui me concerne, l’unicité de mes bijoux faits main est primordiale !

Il m’est, d’ailleurs, impossible d’en réaliser plusieurs à la fois, ni même de faire des petites séries car je ne peux faire qu’un nœud après l’autre. Et je ne fais jamais plusieurs bijoux en même temps. C’est impossible pour moi.

Chacun bijou est fabriqué entièrement à la main. Il demande la réalisation de prototypes pour le mettre au point. Il est le fruit d’erreurs multiples et nécessite des apprentissages successifs, la découverte et l’appropriation de nouvelles techniques.

Parfois, il demande une recherche sur les matériaux. Je pense notamment aux pierres fines naturelles que j’utilise de plus en plus.

Je dois ensuite faire des photos, de la communication digitale, du travail administratif, et donc, je dois me former à tout cela.

Comment faire apparaître tous ces éléments dans le temps de travail d’une paire de boucles d’oreilles et donc dans son prix ? Et surtout, comment le faire comprendre à l’acheteur ?

Acheter des bijoux faits main c’est acheter tout cela : un bijou avec un histoire, une passion, un savoir-faire local et artisanal.

Bijoux fantaisie originaux faits main - Création d'un bracelet MIA Provence-bijoux fantaisie faits main - MIA Provence
Bijoux fantaisie faits main - Temps de fabrication des bijoux fantaisie faits main
Bijoux fantaisie faits main - Fabrication d'une boucle d'oreille fantaisie à la main

La technique de fabrication de mes bijoux fantaisie faits main

« Est-ce que vos bijoux sont tissés ? »

Mes bijoux fantaisie faits main sont singuliers. En tout cas, je fais mon possible pour qu’ils le soient !

Et en effet, ils apparaissent, pour les personnes qui ne connaissent pas cette technique de nouage de fils, comme des « textiles ». Et qui dit textile, dit tissage.

Du coup, ils ont d’ailleurs l’avantage d’être hypoallergéniques (sauf, bien entendu les boucles d’oreilles qui ont des supports en métal), lavables et extrêmement légers. J’ai d’ailleurs écrit un article sur le nettoyage de mes bijoux faits main si cela vous intéresse…

Eh bien, non, ils ne sont pas tissés. Ils sont réalisés avec une technique ancestrale de nouage de fils : le macramé. On le voit sur la photo, il s’agit là uniquement de nœuds. Plusieurs nœuds successifs forment des points. Ces points forment des motifs et les motifs, des bijoux.

J’ai souvent avec moi, quand je suis en boutique, ma planche de travail. J’explique, grâce à elle, comment je fais pour fabriquer mes bijoux à la main. Des nœuds successifs qui s’ajoutent les uns aux autres. La planche me sert uniquement à maintenir le travail et me permet de serrer le nœud avec une tension idéale.

Pas de métier à tisser, donc, simplement mes doigts !!

Je montre également le fil très fin (0,5 mm) que j’utilise et qui explique la finesse de mon travail.

Bien entendu, si vous vous intéressez à cette technique, n’hésitez pas à consulter l’article généraliste de Wikipédia sur ce sujet ou allez lire mon article sur cette question.

Mon savoir-faire ancestral et artisanal

« Vous ne vous emmêlez jamais dans tous ces fils ? »

ou bien

« Comment faites-vous pour reprendre au bon endroit ? »

La quatrième question découle, bien entendu, de la précédente.

Mais quand on fait de ce savoir-faire son métier et que l’on fabrique des bijoux fantaisie à la main, on apprend très vite que chaque point est différent.

bijoux faits main en macrame

On sait donc facilement où l’on se situe dans son travail. Le cas échéant, on compte les points successifs déjà réalisés. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques de cette technique : on compte très souvent les nœuds que l’on réalise, notamment quand on crée des motifs symétriques.

Les fils sont travaillés individuellement et, quand on a, comme c’est mon cas, une pratique très importante, la question ne se pose jamais. On se repère assez facilement en regardant le sens des fils, les nœuds réalisés ou parfois la longueur des fils.

Bien entendu, il m’arrive de me tromper ! Notamment, quand je travaille sur un nouveau modèle que je n’ai pas encore totalement en tête ou plutôt dans les doigts. Dans ce cas-là, je m’en aperçois généralement assez vite (pas toujours…) et je défais mon travail.

Les erreurs peuvent d’ailleurs entraîner des surprises intéressantes que l’on exploitera pour un prochain bijou. Cela permet d’innover, de trouver des idées pour de nouveaux bijoux fantaisie faits main.

Les matériaux travaillés pour mes bijoux fantaisie faits main

« En quoi sont faits vos bijoux ? »

C’est vrai que c’est une question très légitime ! En effet, les bijoux sont généralement associés aux matières précieuses comme l’or et l’argent même si les bijoux fantaisie sont de plus en plus en vogue.

Les fils de mes bijoux fantaisie faits main :

Pour ma part, j’ai choisi un fil de 0,5 mm en nylon. Il est à la fois très solide, facile à travailler, avec un très beau rendu, ni trop mat, ni trop brillant. Et surtout, il existe dans une très large gamme de couleurs (115) qui permet des variations à l’infini !! Vous en avez un aperçu dans la photo ci-dessous et pouvez découvrir le nuancier des couleurs de mon fil dans cet article.

J’utilise aussi parfois un fil brésilien en polyester pour la fabrication de mes bijoux faits main qui apporte un fini mat, proche du cuir, car il est ciré. Mais c’est assez rare car il ne convient pas à toutes mes créations.

J’utilise également des cordons plus gros (1 ou 2 mm) comme supports pour certains bracelets pour homme et femme et colliers ras-de-cou.

perles de rocaille
Perles en pierres fines semi-précieuses
Perles et apprêts en argent pour personnalisation de bijoux fantaisie MIA Provence

Perles de rocaille

Perles en pierres fines naturelles

Apprêts en argent 925

Les perles utilisées dans mes bijoux faits main artisanaux

Concernant les perles que j’associe au fil, elles sont de différentes sortes selon les bijoux :

Les perles de rocaille :

J’utilise des perles en verre, tchèques ou japonaises, qui sont de très bonne qualité. Elles ont un trou suffisamment large pour permettre le passage du fil à plusieurs reprises. Cette dernière spécificité apporte également une grande légèreté au bijou.

Les perles en verre à facettes : 

Les perles à facettes que j’utilise dans mes bijoux faits main ont les mêmes caractéristiques que les perles de rocaille. Leurs tailles varient selon les bijoux : entre 3 et 10 millimètres. Elles apportent souvent de la brillance aux bijoux, ce que l’on peut rechercher notamment pour les boucles d’oreilles ou des colliers sautoirs.

Les perles en pierres fines naturelles : 

C’est vrai, je n’utilise pas de pierre précieuse (diamant, émeraude, rubis, saphir) dans mes bijoux fantaisie faits-main. Mais par contre, j’adore les pierres naturelles ! J’utilise une grande variété de pierres gemmes dans mes bijoux, soit sous forme de perle semi-précieuse, soit sous forme de cabochon que je sertis : onyx noir, sodalite, cornaline, apatite, hématite, labradorite, turquoise d’Afrique, lapis lazuli, pyrite, fluorite, agate, malachite, oeil de tigre, mookaïte, bronzite, obsidienne, zoïzite, jaspe, amazonite, quartz rose, pierre-de-lune, améthyste, nacre, grenat, citrine, tourmaline, rhodonite, rhodochrosite, chrysocolle, aventurine…

J’aime leur singularité, leur infinie variété de couleurs, leurs marbrures, leurs tâches et leur naturel. Je vais d’ailleurs élargir petit à petit ma gamme de bijoux fantaisie faits main qui les utilisent pour les introduire de plus en plus souvent dans les bracelets et les boucles d’oreilles.

Les pierres existent également à facettes parfois ou dans des formes originales que j’utilise de plus en plus pour créer des pendentifs notamment.

Le frein principal reste tout de même le trou de ces perles qui est très petit et irrégulier et qui s’accorde mal à la fabrication artisanale de mes bijoux faits main.

Les perles et apprêts en argent 925 : 

J’aime beaucoup les perles en argent. Je trouve qu’elles sont, selon leurs formes et leurs finitions, modernes ou ethniques, classiques ou clinquantes. J’adore travailler ce métal précieux dans mes bijoux faits main !

J’utilise des perles en argent 925 européen car il est de meilleure qualité, là encore. Et, bien entendu, uniquement de l’argent 925 1er titre. C’est ce que l’on appelle plus communément l’argent massif (ou argent sterling) même si vous le découvrirez, il n’est composé qu’à 92,5% d’argent pur.

Je vous engage d’ailleurs à lire mon article consacré à l’argent et à l’entretien de vos bijoux fabriqués dans ce métal pour comprendre pourquoi on n’utilise jamais de métal pur dans les bijoux.

Des bijoux faits main en constante évolution

Compte tenu qu’il s’agit d’un travail artisanal de passionnée, mes bijoux faits-main sont en constante évolution. J’essaie notamment d’en améliorer la qualité en y intégrant de plus en plus de perles en pierres fines naturelles.

Je recherche également des nouveaux modèles pour femme et pour homme afin de diversifier mon offre et de vous proposer plus de choix.

Je cherche également à créer des bijoux plus intemporels, que vous pourrez porter longtemps.

Enfin, j’ai décidé de proposer également mes bijoux en « prêt à porter » à travers des collections de bijoux afin de vous faciliter la vie au moment de votre commande. Vous choisissez sur photo et je reproduits le bijou à l’identique pour vous, à votre taille, le cas échéant.

  • Colliers avec pendentif, sautoir ou ras de cou ;
  • Boucles d’oreilles pendantes ou créoles ;
  • Bracelets rigides type jonc, manchettes, ou bracelet cordon ;
  • Bracelets homme sur cuir ou tressés ;
  • Etc.

A terme, c’est la quasi totalité de ma collection de bijoux qui sera disponible en prêt à porter.

Posez-moi vos propres questions sur mes bijoux fantaisie faits main

Voilà donc les 5 questions les plus posées sur mes bijoux fantaisie faits main.

Elles m’ont permis d’aborder différents sujets sur lesquels je pensais important de vous apporter un éclairage.

Mais si, vous aussi, avez des questions, n’hésitez pas à me les poser à la suite de cet article, en commentaire. J’y répondrai avec grand plaisir, bien entendu !!

Elles peuvent également intéresser d’autres personnes comme c’était le cas pour celles que je viens d’aborder, je pense.

Et si vous aimez les bijoux fantaisie faits main, n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux et à commenter mes posts. Vous pouvez, bien entendu, aller faire un tour dans la boutique de bijoux personnalisés, soit du côté des collections de bijoux pour découvrir l’ensemble de mes bijoux faits main.

Alors, à très vite !

Martine
Artisane Métiers d’Art à Aix-en-Provence
Créatrice des bijoux faits main MIA PROVENCE

Martine

Originaire d'Aix-en-Provence, Martine est la créatrice des bijoux MIA Provence. Après une carrière dans différents métiers comme la danse, la restauration, l'informatique et l'environnement, elle choisit, en 2015, d'opter pour une vie plus créative. Elle fonde MIA Provence fin 2016. Elle crée et fabrique à la main l'ensemble des bijoux présents sur le site www.miaprovence.com/

Leave a Reply