Les différentes pierres fines naturelles

Vous le savez déjà, si vous connaissez mes bijoux fantaisie depuis quelque temps, j’utilise de plus en plus souvent différentes pierres fines naturelles.

Je pense donc qu’il est important de vous apporter un peu plus d’information sur ce sujet pour que vous sachiez à quoi vous en tenir avant d’acheter l’un de mes bijoux.

De quoi parle-t-on ici ?

Avant toute chose, je pense qu’il est important de faire un point sur la terminologie employée.

En effet, dans un souci de clarification, depuis un décret datant du 14 janvier 2002, il est désormais interdit d’utiliser commercialement l’expression « semi-précieuse » pour parler de pierres fines. Cette clarification a pour but d’éviter la confusion avec les pierres précieuses, bien entendu.

La pierre gemme qualifie les pierres issues d’une roche ou d’une matière organique. Toutes les différentes pierres sont donc regroupées d’un point de vue légal sous le terme de « Gemme » : pierres précieuses, pierres fines et pierres ornementales qu’elles soient d’origine rocheuse ou organique. Mais pas d’inquiétude si vous vous perdez un peu dans tous ces termes, cet article est là pour y voir plus clair.

Les pierres précieuses

Je pense que tout le monde a une bonne idée de ce que sont les pierres dites précieuses. Elles sont, quant à elles, définies précisément.

les pierres précieuses sont au nombre de 4 :

  • le diamant, bien sûr, la pierre la plus connues et la plus chère. Il peut être noir ou transparent bien sûr.
  • le Saphir (bleu),
  • le rubis (rouge)
  • et l’émeraude (vert).

4 critères définissent la qualité d’une pierre précieuse :

  • sa taille ou sa forme ;
  • son poids (exprimé en carat) ;
  • sa couleur qui lui donnera, le cas échéant, une certaine rareté ;
  • sa transparence, sa pureté. La présence ou non d’inclusion aura, en effet, une incidence sur ses reflets.

C’est, bien sûr, la combinaison de ces 4 critères qui déterminera la qualité, et donc le prix, de la pierre.

À l’exclusion de ces 4 pierres, toutes les autres pierres ne sont donc pas considérées comme des pierres précieuses. Ce sont donc des pierres fines (semi-précieuses) ou ornementales, d’origine minérale, rocheuse ou organique.

Les pierres fines ou pierres semi-précieuses

Il existe une dernière différence à opérer entre les autres pierres : les pierres fines et les pierres dites ornementales.

Les pierres fines

Comme les pierres précieuses, celles-ci sont transparentes. Mais elles sont généralement colorées. Selon leur niveau de qualité, elles peuvent également être taillées et montées sur des bijoux : pendentifs, colliers ou bagues le plus souvent.

Vous en connaissez certainement quelques-unes d’entre elles.

Certaines d’entre elles étaient très à la mode au siècle dernier comme l’aigue-marine, l’améthyste ou la topaze. On les retrouvait souvent montées en bagues ou sur des pendentifs.

En voici quelques-unes dont certaines sont plus connues que d’autres : l’amétrine, l’alexandrite, l’andalousite, l’apatite, la citrine, la cornaline, le diamant noir, le grenat, la kunzite, la tourmaline, l’opale, le péridot, l’héliodore, la morganite, la tanzanite, etc.

Certaines d’entre elles ont une couleur unique et sont d’ailleurs souvent connues pour cela comme la topaze, le péridot ou l’aigue-marine. D’autres au contraire vont se décliner dans différents coloris. Ce qui fait qu’en utilisant une même pierre, vous pouvez obtenir des camaïeux ou des combinaisons intéressantes.

Les pierres ornementales

Enfin, voici la dernière catégorie : les pierres ornementales (ou pierres dures).

Tout comme les pierres fines, les pierres ornementales sont colorées. Mais la grande différence est qu’elles sont opaques.

Là encore, vous en connaissez beaucoup, car elles sont de plus en plus en vogue tant on leur prête, comme aux pierres fines d’ailleurs, des vertus.

L’agate, l’amazonite, l’aventurine, l’azurite, la calcédoine, la charoïte, la chrysocolle, la chrysoprase, la cornaline, l’épidote, l’hématite, l’howlite (souvent teintée pour ressembler à de la turquoise), le jade, le jaspe, la labradorite, le lapis-lazuli, la larimar, la malachite, l’œil de tigre, la pierre de lune, l’obsidienne, l’onyx, la pietersite, le pyrite de fer, la rhodochrosite, la rhodonite, la sodalite, la turquoise, la zoïsite rubis, etc.

Beaucoup de ces pierres se déclinent dans différentes teintes auxquelles on attribue des noms. Ainsi, le jaspe peut prendre tour à tour le nom de Jaspe paysage, Jaspe rouge, Jaspe dalmatien. L’œil de tigre selon sa couleur deviendra œil de taureau ou œil de faucon, etc.

J’utilise une partie de ces pierres dans mes créations, car certaines sont vraiment spectaculaires !

Les pierres organiques

Je souhaitais terminer mon tour d’horizon en parlant rapidement des pierres organiques. On a souvent tendance à les oublier car ce sont des pierres naturelles que l’on assimile souvent aux pierres fines, car elles en ont certaines caractéristiques. Elles peuvent en effet être plus ou moins transparentes et sont relativement rares.

Leur grande différence, comme leur nom l’indique, c’est qu’elles ne proviennent pas de roches proprement dites, mais qu’elles sont issues du vivant.

En effet, on recense, dans cette catégorie, l’ambre (résine fossilisée), la perle fine ou la nacre, ou enfin le corail (un être vivant) pour les plus connus.

Leur point de faiblesse se situe dans leur dureté.

Selon l’échelle de Mohs qui permet d’étalonner la dureté des pierres gemmes (la plus dure étant le diamant à 10), elles se situent entre 1 et 4. Elles sont donc à manipuler avec beaucoup de précautions.

Je n’utilise pour ma part que de l’ambre dans cette catégorie. Et il s’agit uniquement d’ambre recyclé, issu de vieux bijoux donc le récupère les gemmes.

Les pierres fines et ornementales et mes bijoux

J’ai décidé d’ajouter, de plus en plus souvent, des pierres fines dans mes bijoux.

Qu’il s’agisse de créer le bijou autour de la pierre comme les bracelets pour homme par exemple ou bien mon pendentif ethnique, ou bien que j’introduise dans ma création une partie en pierre naturelle, comme dans mes boucles d’oreilles Rosa par exemple.

Bien entendu, je n’utilise pas la totalité des pierres qui sont citées ci-dessus pour différentes raisons. Certaines sont assez rares et chères ce qui élèverait considérablement le prix de mes bijoux. D’autres, au contraire, ne sont pas de qualité suffisante.

L’idée étant de pouvoir maintenir un niveau de qualité constant dans mes créations, je recherche uniquement des pierres qui m’apporteront cette garantie de qualité constante et de prix abordable.

Par ailleurs, je me base sur mes propres goûts pour mon approvisionnement. Vous aurez certainement remarqué que l’ensemble de mes créations se situe dans les mêmes gammes de couleurs. Il est toujours plus simple de créer comme si l’on créait pour soi.

Donc si vous souhaitez intégrer une pierre en particulier dans l’une de mes créations, n’hésitez pas à m’en informer pour que je puisse vous dire si cela est possible et à quel prix. Dans ce cas précis, je vous ferai un devis afin que vous sachiez à quoi vous attendre.

Les propriétés des pierres fines

Y croire ou ne pas y croire

Il me reste à aborder un dernier point concernant les différentes pierres fines. Il s’agit de leurs vertus.

Vous aurez certainement vu, un peu partout, sur les réseaux et ailleurs, des articles sur les propriétés des pierres fines.

Je ne suis, bien entendu, pas du tout qualifiée pour vous dire ce qu’il en est. Vous avez peut-être votre propre avis sur la question. Ou peut-être avez-vous déjà fait l’expérience d’être attirée par une pierre que vous avez trouvée ou que vous avez achetée ?

En ce qui me concerne, c’est mon cas. Il m’est arrivé plusieurs fois de craquer sur des pierres brutes que je trouvais jolies et qui m’attiraient, en quelque sorte.

Je porte également une labradorite à mon poignet depuis de nombreuses années. Mais je n’ai rien constaté de particulier si ce n’est me régaler de son éclat et de ses reflets.

Je pense que chacun d’entre nous est libre de croire, ou de ne pas croire, dans les propriétés des pierres. Je ferai certainement, un résumé des principales vertus que l’on attribue aux pierres que j’utilise afin que, le cas échéant, vous puissiez choisir les pierres en connaissance de cause.

Et je laisserai à chacun de vous le choix d’y croire ou pas.

Un pouvoir d’attractivité

En ce qui me concerne et en les côtoyant de plus près, je leur trouve des personnalités distinctes. Leur couleur, leur éclat, leur transparence, bien sûr, leur froideur éventuelle, etc. Autant de critères qui, je trouve, jouent dans leur attrait. Mais ce ressenti est vraiment très personnel et je pense que vous éprouverez le vôtre quand vous recevrez votre propre bijou.

Enfin, et comme toujours, n’hésitez pas à réagir en commentaire à cet article ou à me contacter si vous avez besoin de plus d’information. Je suis, bien entendu, à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Martine
Créatrice de MIA PROVENCE
Artisan bijoutier Métiers d’art
Fabrication française
contact@miaprovence.com

Martine

About Martine

Leave a Reply