was successfully added to your cart.

Panier

COVID19, syndrome de l’imposteur et création

By 16 mars 2020News

En cette période si particulière d’épidémie de COVID19, prendre du recul et réfléchir semble être la meilleure solution, surtout quand, comme moi, on n’a plus d’enfant à occuper à la maison !!…

Martine - MIA PROVENCE

Je m’appelle Martine et je suis créatrice de bijoux fantaisie en micro-macramé

La création de bijoux est une Nième reconversion d’un parcours professionnel très divers : danseuse, restauratrice, secrétaire, informaticienne, puis directrice d’une association professionnelle dans le domaine de l’environnement… 

J’aimais bien mon travail qui était à la fois très valorisant, très diversifié et très enrichissant. Cela même si je travaillais beaucoup trop et si la gestion de personnel n’a jamais été mon fort… 

Mais le domaine de l’environnement me passionnait et je côtoyais des gens très intéressant, porteurs de sens et d’innovations.

Je suis une créatrice

Puis le licenciement, brutal et sans raison. Le choc !!! 

De ce choc, je me suis relevée notamment grâce à la création. Car c’est elle qui m’a redonné une identité. Je devenais une créatrice !! C’est presque magique, non ?

Mais quand on est créateur et qu’on sort des sentiers battus, voire qu’on part à directement travers champs, le succès n’est pas toujours au rendez-vous. En tout cas, pas à la hauteur de ce que vous espériez…

Le Syndrome de l’imposteur

Vous connaissez ce sentiment bizarre de ne pas être à votre place ?… Vous avez déjà ressenti cela dans certaines circonstances ?

Et donc le syndrome de l’imposteur est arrivé à grand pas : 

  • Doutes quant à sa valeur et sa légitimité à créer (en écrivant cela, je me rends compte à quel point c’est idiot car tout le monde peut créer, même un enfant !!)
  • Difficultés à se vendre, à vendre son travail au juste prix…
  • Difficultés à puiser au fond de soi pour créer selon son propre style.
  • Formations sur tous les sujets du digital (Internet et les réseaux sociaux pro n’existaient pas quand j’étais informaticienne !! lol) pour être à la hauteur.

Des raisons d’y croire

Pourtant, j’ai des raisons d’y croire :

  • J’ai eu tout récemment mon label « Artisan d’Art » et j’en suis très fière !!!
  • Ma société existe depuis 3 ans déjà !
  • J’ai été exposée dans les vitrines de l’aéroport Marseille-Provence.
  • Et j’ai également été sélectionnée pour le Salon des Métiers d’Art (salon très restreint uniquement sur candidature) … J’en suis encore plus fière !

Syndrome de l’imposteur – Le retour !

Mais après ma sélection pour le Salon des Métiers d’Art, le syndrome de l’imposteur est revenu encore plus fort : as-tu ta place à côté de 2 MOF (Meilleurs Ouvriers de France) et des autres créateurs ?

J’étais tétanisée : 

  • Comment valoriser mon travail ??
  • Quoi créer pour ce salon exceptionnel ?? 
  • Serais-je à la hauteur ?

A aucun moment je me suis dit : « on m’a sélectionné sur candidature, c’est donc que j’ai ma place… »

COVID19 et création

Puis le COVID19 est arrivé et il a répondu à mes questions…

Annulation du salon !!! Mélange de déception profonde et de soulagement. Confinement à la maison… La santé d’abord…

Et là, c’est la panne. Plus d’idées moi qui en avais à la pelle !!

Pourtant, avec le confinement, le temps ne manque pas ! 

Cette panne créative momentanée provient de la difficulté à se projeter dans les prochaines semaines :

  • Quand les boutiques vont-elles réouvrir ?
  • Les touristes viendront-ils cette année en Provence ?
  • Est-ce que nous aurons à nouveau envie de futilité, de mode, de bijoux ?
  • Mon travail a-t-il du sens à l’heure de cette pandémie ?

Positifs et solidaires face au COVID19

Écrire ces lignes m’a fait du bien, car je me rends compte que, durant les périodes difficiles, les gens ont toujours eu besoin d’art et de légèreté pour soutenir leur moral. Cela dit, je ne prétends pas faire de l’art, mais un métier d’art !

Mais cela ne me fait rien, cela me réconforte d’égayer le présent et de penser à demain.

Toutes ces questions vont sans doute disparaître dans les jours à venir quand nous aurons digéré le choc. Nous nous organiserons et nous ferons face en restant positifs et solidaires et en respectant le confinement autant que possible pour freiner l’épidémie.

Portez-vous bien et prenez bien soin de vous et de vos proches. 

#positifsetsolidaires

Je vous embrasse à distance,

Martine

MiaDidier

MiaDidier

Leave a Reply